La distribution urbaine, le dernier kilomètre ou la logistique de conquête

Jusqu’à présent, le transport est une activité réservée à des professionnels, organisés et sachant proposer des services évolutifs. Lorsqu’il s’agit de la livraison finale, appelée aussi du dernier kilomètre, en milieu urbain, il en est autrement. Une révolution s’est produite ces dernières années avec les commandes, sur Internet, d’objets de toutes dimensions qu’il faut ensuite livrer à l’acheteur.

LA MASSIFICATION DES LIVRAISONS POUR GAGNER EN EFFICACITÉ

Le changement des habitudes de consommation continue de croître comme le confirme la dernière étude de l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie du 1er trimestre 2017, 36,6 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne, soit plus de 8 internautes sur 10 (83%). Cela représente une augmentation de 1 035 000 cyberacheteurs sur 1 an.

« Le nombre de cyberacheteurs continue de progresser, porté par la diffusion des nouveaux écrans internet (smartphone, tablette) et la multiplication des sites marchands spécialisés. Une majorité de cyberacheteurs (53,6%) sont des habitués et ont acheté sur internet lors du dernier mois, un chiffre en progression de 6,4 points en 1 an » explique Bertrand KRUG, Directeur Adjoint de MEDIAMETRIE//NETRATINGS.

Pourtant, les consommateurs n’abandonnent pas le commerce de proximité. On constate que plus de 9 personnes sur 10 aiment aller chez les commerçants locaux dont 40% pour soutenir l’activité de la région ou de la commune.

Toutefois, 61% des acheteurs en ligne disent ne trouver des produits accessibles nulle part ailleurs que sur des boutiques en ligne. En tête de gondole, Amazon accueille 23 millions de visiteurs par mois, suivi de Cdiscount, 16,659 millions. Il est recensé en France 200 000 sites vendant sur Internet.

Donc, les millions de colis doivent être livrés au plus vite à la fois aux particuliers et aux commerçants. Le dernier kilomètre concentre de nombreuses difficultés, à commencer par les difficultés de circulation dans les métropoles embouteillées et qui n’aiment plus les voitures et autres véhicules utilitaires fonctionnant aux énergies fossiles. Le transport routier, dédié au dernier kilomètre, est devenu un laboratoire à ciel ouvert où chacun va de son expérimentation qui doit ensuite être validée avant d’entrer en exploitation réelle. Les solutions sont nombreuses comme la massification des livraisons. Bien installés, des points relais ou en phase de test, les boîtes-consignes, dans les deux cas, le consommateur doit se déplacer alors qu’il préfère, évidemment, attendre le livreur.

Collaborations, solutions, transporteurs imaginatifs, smart city.... tout sur la distribution urbaine dans notre fiche complète !

Téléchargez la fiche Distribution urbaine

La livraison du dernier kilomètre à l'honneur sur SOLUTRANS 2017 :