La cybersécurité : l'enjeu incontournable du transport en mutation

Face à la digitalisation de la gestion, aux véhicules connectés et autonomes ou au fret intelligent, le transport moderne s’informatise toujours plus et se heurte en conséquence au risque de piratage. BlockChains, cryptage, machine learning et bonnes pratiques de sécurité digitale doivent aider la profession à sécuriser une information devenue reine.

Reflet du 3e millénaire, l’informatique est partout et certains analystes voient dans la digitalisation de la société l’aube d’une nouvelle révolution industrielle.

Sans refaire son parcours depuis les premiers ordinateurs en entreprise puis les PC domestiques jusqu’aux objets connectés, nul ne niera l’importance qu’a pris l’informatique dans notre quotidien. Le support numérique est ainsi devenu un compagnon, tant personnel que professionnel, à qui l’on livre ses informations, ses pensées ou même ses secrets.

Et ce d’une manière aujourd’hui intuitive, du moins pour les jeunes générations, pour ne pas dire presque inconsciente des risques. Or les risques liés à la digitalisation ou plus
généralement à l’utilisation de technologies jusque dans nos brosses à dents sont immenses : dérèglement logiciel, piratage de données, manipulation à distance, espionnage, etc. On a vu récemment qu’il était possible, pour ne pas dire « facile », de bloquer les chaînes de production d’un industriel de la taille du groupe Renault suite à un piratage d’ampleur mondiale. Rien de véritablement étonnant puisque dans l’industrie automobile,
l’informatique va jusqu’à contrôler les robots assembleurs et demain les voitures autonomes.

Dans le transport, l’informatisation de la gestion a fortement contribué à optimiser les process des entreprises, mais elle a eu pour conséquence de déporter les enjeux. Aujourd’hui on transporte moins de la marchandise que de la donnée. Et cette donnée se partage, s’échange, se compile, s’analyse, s’enrichit sans réelle garantie de sécurité et d’inviolabilité. La cybersécurité devient plus que jamais une source de préoccupation de la profession qui, outre sa concurrence interne, doit se protéger notamment des pratiques des géants de l’internet et du e-commerce, mais également prévenir tout risque de cyberattaque des futurs véhicules autonomes ou villes intelligentes.

CONTRÔLE À DISTANCE ET RANÇONNAGE

La cybersécurité peut ainsi regrouper l’ensemble des outils et pratiques à mettre en place dans les entreprises afin de sécuriser le parc informatique, les systèmes de cryptage et de verrouillage des données de l’entreprise et du Cloud, les bases de données sécurisées ou BlockChain mais aussi la formation des salariés qui doivent adopter les bons réflexes face aux nouveaux supports numériques qu’ils utilisent.

Aujourd’hui s’il existe de nombreuses formes de piratage informatique (cf encadré), l’industrie du transport et de la logistique se heurte principalement à deux risques : la prise de contrôle à distance des systèmes pour les rendre inopérants ou les utiliser à des fins détournées et le vol de données à des fins d’espionnage ou de rançonnage. Concrètement les données stratégiques de l’entreprise, les clients, les transactions, les tarifs, lorsqu’ils sont numérisés, intégrés à des bases de données qui échangent les informations avec d’autres bases de données ou logiciels, deviennent des cibles potentielles pour un hacker.

Et plus les données circulent d’un réseau à un autre plus le risque d’intrusion est grand avec pour conséquences possibles la revente des informations à la concurrence, le blocage des systèmes moyennant une rançon ou pire encore leur destruction à distance. Le risque devient même « physique » pour les personnes si l’on imagine le piratage de véhicules autonomes, avec par exemple, la possibilité de détourner un camion à des fins criminelles… Alors que la chaîne américaine CBS a provoqué le rappel de 1,4 million de Jeep connectées suite au piratage en direct d’un modèle pour le bien de son reportage, les constructeurs misent tous sur la connectivité et l’intégration du Wifi embarqué ou des applications mobiles.

Outils, bonnes pratiques, Blockchain et règlementation....tout sur la cybersécurity dans les transports dans notre fiche complète !

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE CYBERSÉCURITÉ

La cybersécurité à l'honneur sur SOLUTRANS 2017 :