Cinq finalistes en lice pour le prix International Van of the Year 2018

Depuis 1992, un panel paneuropéen de 25 journalistes et éditeurs de magazines spécialisés dans les véhicules utilitaires légers (VUL) vote pour le van international de l'année, le prix le plus prestigieux dans le secteur. Ces dix dernières années, l’activité des fabricants d’utilitaires légers n’a jamais été aussi prospère ; ainsi, de nombreux nouveaux modèles ont été mis en vente non seulement au sein de l’Europe, mais également à l’étranger, en devenant disponibles dans des pays comme la Chine et l'Amérique du Nord

Les vainqueurs qui ont récemment remporté le prix, tels que l'Iveco Daily (IVOTY 2015) et le Ford Transit Connect (IVOTY 2014), répondent désormais à la demande mondiale d’utilitaires légers développés en Europe, comme a pu le vérifier le jury. 

Ces derniers temps, les fabricants d'utilitaires ont été très occupés, afin de répondre aux normes antipollution Euro 6, mais également en vue de modifier leurs modèles actuels ou de les revoir complètement pour en faire une nouvelle gamme. En même temps, certains ont fait leur entrée dans de nouveaux segments. Les nouveaux arrivants tels que Hyundai et le retour du véhicule léger (LDV) ont été les bienvenus, même si le dernier-né doit encore pénétrer l'ensemble du marché européen, alors que le H350 de Hyundai est attendu avec impatience dans sa version adaptée à la conduite à droite au Royaume-Uni et en Irlande.

Dans le cadre du concours International Van of the Year 2018 cinq marques sont en compétition pour remporter ce prix tant convoité. Le nom du gagnant sera annoncé au salon SOLUTRANS à Lyon, en France, en ce mercredi 22 novembre. 

À partir d’une liste établie dans l’ordre alphabétique, le jury a procédé à l’évaluation du Ford Transit Custom seconde génération, quelques mois avant son entrée sur le marché. Plusieurs points sont dignes d’intérêt : l'avant du véhicule a été redessiné, l'habitacle a fait l'objet d'améliorations spectaculaires, comme le montre son écran tactile 8 pouces, qui est un outil commercial offrant de nombreux avantages en termes de connectivité et de performance du véhicule.

Grâce à sa gamme Daily Blue Power lancée récemment, Iveco propose au client trois options claires, qui permettent de réduire l'empreinte carbone en mettant à disposition son tout dernier diesel 2,3 litres répondant à la norme Euro 6 sur les émissions en conduite réelle, trois ans avant la réglementation. La version 3,0 litres Natural Power fonctionnant au gaz naturel (CNG) est désormais équipée de la boîte de vitesses Hi-Matic, alors que le modèle fonctionnant à l'énergie électrique atteint un poids brut allant jusqu'à cinq tonnes.

MAN entre en scène pour la première fois, même si la nouvelle gamme de véhicules utilitaires TGE est basée sur le nouveau Crafter de Volkswagen, Nutzfahrzeuge (Véhicules Utilitaires) et construit par la société allemande en Pologne.

La gamme est similaire dans le sens où les TGE consistent en un panel d'utilitaires, de minibus, de camionnettes à cabines doubles, ayant un poids brut allant de 3,0 à 5,5 tonnes. Il recevra la motorisation des diesels 2,0 litres Euro 6 de Volkswagen Group et pourra être équipé de 102 à 180 ch, et d'une traction avant, d'une traction arrière ou d'une traction intégrale. Les boîtes de vitesses manuelles et automatiques seront également disponibles. 

Renault Pro+ a apporté des modifications à sa fourgonnette électrique, le Kangoo ZE, qui est désormais capable d’offrir une autonomie de 270 km (soit environ 120 km de plus qu’avant). Désormais appelé Kangoo ZE.33, l'utilitaire est équipé d'un nouveau pack batterie et d'un moteur électrique plus puissant (maintenant à 33 kW), en plus d'une connectivité supplémentaire. La charge utile à 640 kg reste inchangée.

Le Caddy TGI fonctionnant au gaz naturel comprimé (GNC) de Volkswagen Véhicules Utilitaires vient compléter la liste des cinq concurrents en lice. Dans sa toute dernière version, le nouveau moteur 1,4 litre répond sans difficulté à la norme Euro 6, et offre un couple acceptable de 200 Nm et une puissance de 110 chevaux. Alimenté en gaz naturel, le Caddy permet aux conducteurs de bénéficier d’une autonomie d’environ 630 km et son empreinte carbone est bien plus basse. Malheureusement, le Caddy TGI est à ce jour uniquement disponible dans la version avec direction à gauche, mais cette décision pourrait changer en temps voulu, car le gaz naturel est en passe de devenir un carburant alternatif viable dans toute l'Europe. 

Téléchargez le communiqué de presse