Lamberet mise sur le capital humain pour accélerer sa croissance

Hausse de 10% des commandes au 1er semestre, une campagne de recrutement de 100 collaborateurs !

Lamberet poursuit sa success-story industrielle. Fort de très bons résultats commerciaux au premier semestre et de perspectives économiques favorables encouragées par l’évolution actuelle de la réglementation du travail, le carrossier industriel Bressan s’engage et lance sa plus importante campagne de recrutement : 100 postes à pourvoir au dernier quadrimestre 2017!

15ème semestre de croissance !

Lamberet a enregistré au premier semestre 2017 des commandes en hausse de plus de 10%. Ceci marque le 15ème semestre consécutif de croissance du chiffre d’affaires du groupe. Il avait atteint en 2016 à la fois un record et le montant symbolique de 200 millions d’Euros. Avec 7 000 véhicules carrossés l’an passé, dont 4 200 véhicules industriels, Lamberet est le premier carrossier frigorifique en France et le troisième en Europe. Erick Méjean, Directeur Général du groupe commente les perspectives 2017 : « Plus que les valeurs de croissance du chiffre d’affaires, nous suivons particulièrement nos parts de marché, véritable indicateur de performance. Ainsi depuis 2010 en France, sur le seul segment des semi-remorques frigorifiques, nous avons plus que doublé notre part de marché pour atteindre ce 1er semestre 31%. Nous sommes en ligne avec notre ambition de représenter 33% du marché global des véhicules frigorifiques dès la fin 2017 en France. »

Illustration 1.1 Parts de marché France, segment des semi-remorques frigorifiques. Source AAA DATA. Une progression spectaculaire de Lamberet.

Le capital humain au coeur du succès.

Lamberet a placé l’humain au coeur de son organisation et de sa dynamique de croissance. Erick Méjean détaille sa stratégie dans ce domaine: « L’humain, c’est d’abord les femmes et les hommes qui oeuvrent chez nos clients. Nous leur avons dédié une gamme renouvelée de carrosseries, spécialisées et conçues pour leur métier. Ils bénéficient de véritables avantages compétitifs : moindre consommation d’énergie, durabilité supérieure, gain d’efficacité et de sécurité, coût de détention abaissé. Nous avons capitalisé sur le développement de notre savoir-faire et l’esprit d’innovation. Notre structure hiérarchique est volontairement compacte afin de permettre une interaction entre tous les niveaux de décision, et ce, de façon verticale ou transverse. Ainsi l’évolution des projets en est grandement accélérée de même que la capacité à leur donner une existence industrielle. La prise de décision chez nous est un acte simple et rapide. Au final grâce à cela, nous parvenons à mettre sur le marché de nouvelles offres plus rapidement que la concurrence et de fait les clients nous rejoignent.» Lamberet est ainsi notamment reconnu par les professionnels du transport pour sa gamme complète de carrosseries « Zéro Emission » favorables à l’environnement. Un positionnement unique sur le marché et particulièrement en phase avec les politiques de transition énergétique qui s’imposent dans plusieurs pays d’Europe.

Illustration 1.2 Entièrement conçu en 3D dans le nouveau centre R&D de 800 m2 inauguré en avril 2017, un nouveau véhicule d’avant-garde sera dévoilé au salon Solutrans.

100 recrutements répartis sur deux sites.

Cette croissance rapide de la demande se traduit pour le dernier quadrimestre 2017 par la recherche immédiate de 100 nouveaux collaborateurs, principalement en production et au sein du bureau d’études. Au terme de cette campagne, le groupe comptera 1200 employés en Europe, dont 800 dans l’Ain. Deux sites sont concernés par ces recrutements: Saint-Cyr/Menthon, situé en Rhône-Alpes (01), est l’usine historique du groupe, désormais spécialisée pour les véhicules industriels (semi-remorques et camions porteurs). C’est également le siège et le centre R&D principal de la marque. Ce site ultra-moderne occupe 210 000 m2 et poursuit son développement en 2017, à travers des investissements d’un montant de 3.8 millions d’euros. Damien Vuillod, Directeur industriel du groupe, précise : « Tous les domaines sont concernés par ces investissements. Le secteur industriel naturellement, en pleine mutation digitale, a vu s’achever cet été le déploiement d’un nouvel atelier de mise en forme de mousses à commande numérique et la robotisation de la production avec un système inédit de stockage dynamique des panneaux avant assemblage. Mais nous investissons également dans le capital humain, avec l’augmentation de 33% de la capacité de production de l’atelier de finition véhicules ou encore le déploiement de systèmes d’aspiration haute-performance sur deux nouvelles lignes de fabrication. Plus orignal, nos investissements comprennent un caractère social important, avec entre autres un nouveau restaurant d’entreprise qui nous permettra de faire perdurer une tradition culinaire régionale à base de plats frais et de ‘fait maison’ ! »

Illustration 1.3 Produits frais, «fait maison », terrasses : le nouveau restaurant d’entreprise Lamberet aurait sa place parmi le campus d’entreprises de nouvelles technologies.

Saint-Eusèbe, situé en Bourgogne (71) sur un terrain de 100 000 m2, est une nouvelle usine représentant un investissement de 10 millions d’Euros. Il est dédié à la transformation des véhicules utilitaires. Ce site a débuté la production en 2016. La première phase de son industrialisation s’achève ce quadrimestre avec l’implantation d’une ligne additionnelle de fabrication de panneaux isolants de haute technologie. L’usine compte déjà 80 employés et verra doubler ses besoins en personnel à terme.

Illustration 1.4 Centre spécialisé dans la transformation d’utilitaires frigorifiques établit en 2016, Saint-Eusèbe compte déjà 80 employés.

L’ambition de Lamberet : former et capitaliser.

Pour mémoire et depuis 6 ans, Lamberet a créé 525 emplois. L’entreprise a du relever le challenge de la transmission de son savoir-faire en interne. C’est une des forces de la société que d’être capable de former les nouveaux arrivants aux standards élevés de qualité, à la forte personnalisation des produits et aux règles de sécurité. Le personnel est recruté majoritairement par le biais d’un contrat de travail temporaire. Après cette période d’acquisition d’un métier, d’un savoir-faire et même d’un savoir-être, les collaborateurs se voient proposer pour ceux qui démontrent leur forte capacité à s’intégrer au projet d’entreprise, un CDI. 160 contrats à durée indéterminée additionnels ont ainsi été intégrés depuis 2010.

Recrutement : des profils variés et une recherche de parité !

La majorité des emplois à pourvoir dès septembre 2017 concerne les lignes d’assemblage des deux usines. Aucune formation initiale n’est imposée : une première expérience d’opérateur dans l’industrie, un intérêt pour la technique, un sens du client et la recherche de la qualité dans le geste de production constituent les éléments essentiels. Le travail s’effectue en équipes (2x8 ou 3x8) pour le site de Saint-Cyr/Menthon (01) et à la journée, en 2x8 ou 3x8 sur le site de Saint Eusèbe (71). Des profils plus spécifiques sont également recherchés en production, où Lamberet recrute des frigoristes, des mécaniciens automobiles ou poids lourds, des peintres, des conducteurs de lignes automatiques et des personnels de maintenance industrielle. La campagne actuelle vise également les services supports avec de nombreuses opportunités dans les domaines suivants: spécialistes de la pièce détachée, dessinateurs formés au 3D (avec ou sans expérience), assistantes commerciales, marketing et cadres commerciaux. L’ensemble de ces postes s’adressent aussi bien au personnel féminin que masculin. Lamberet est engagé dans une démarche forte de féminisation et de parité de ses équipes, y compris en production.

80 ans mais l’esprit d’une start-up !

Erick Méjean complète: « Intégrer Lamberet, c’est intégrer une start-up… » « Certes, notre marque bénéficie de 80 ans d’expérience. Mais notre culture d’entreprise ne dépareillerait pas au sein de la Silicon Valley : croissance forte, industrialisation « collaborative », innovation permanente… Chacun est responsable de son poste et de son évolution. Il faut être compétent, courageux et patient car nous sommes soumis à une forte concurrence internationale. Mais un tel contexte offre de formidables opportunités de carrière: 90% de notre encadrement est issu de la base! Où bénéficier d’un tel potentiel d’évolution, à part dans une start-up ? Faire partie de Lamberet, c’est aussi pouvoir envisager sereinement son avenir et ses engagements financiers ou familiaux: nos investissements massifs alliés à notre gestion rigoureuse garantissent la pérennité de l’entreprise. »

Illustration 1.5 « Zero Petroleum, The Future Now » : concept de véhicule frigorifique Zéro Emission primé au Trailer Innovation Awards du salon IAA en 2016.

Candidats: comment postuler ?

Lamberet simplifie les démarches pour ses deux sites et invite les candidats intéressés disposant des qualifications nécessaires à faire parvenir leur CV et lettre de motivation directement à la plateforme centralisée mise en place pour l’occasion. Le site ciblé devra être précisé (Saint-Eusèbe 71 ou Saint-Cyr/Menthon 01) :

  • à l’adresse : LAMBERET, Plateforme RH Recrutement, 129 route de Vonnas, 01380 ST-CYR/MENTHON
  • ou par mail : [email protected]

Téléchargez le communiqué de presse