Le marché du Transport Routier et Urbain en Italie

Pays étranger le plus représenté parmi nos visiteurs et nos exposants (avec notamment deux constructeurs majeurs du marché du poids lourd), l’Italie est un pays clé pour le secteur du Transport routier et urbain, et pour SOLUTRANS.

Zoom sur la situation de la filière de l’autre côté des Alpes.

SOMMAIRE

  1. Principaux indicateurs économiques du pays
  2. Présentation générale du secteur dans le pays
  3. Acteurs du secteur
  4. Principaux relais

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES DU PAYS

  • Nombre d’habitants : 60 millions
  • P.I.B. : 1,935 milliards d’euros
  • Taux de croissance pour 2019 : -0,2%
  • Inflation : 0,1% (prévision 2019)
  • Taux de chômage : 10,3 % (décembre 2018). Taux de chômage des jeunes : 31,9% (décembre 2018)
  • Dette publique : 2.345 milliards d’euros (novembre 2018)
  • Régime politique : République Parlementaire
  • Contexte politico-économique : La reprise à la fin de 2017 et au début de 2018 est épuisée. Au deuxième trimestre 2018, la croissance du produit intérieur brut était inférieure à celle des six trimestres précédents. L'économie stagne : le PIB par habitant est égal à celui de fin 1990. On prévoit une croissance de 1,1% en 2019 et elle est estimée entre 0,8 et 1,0 de 2020-23. En juillet 2018, les prix à la consommation ont augmenté de 1,5% sur une base annuelle, au-dessous de 2,0%, objectif de la BCE. Le Mouvement des 5 étoiles dirigé par Luigi Di Maio et la Lega Nord dirigée par Matteo Salvini ont été les gagnants des élections législatives du 4 mars 2018 pour le renouvellement du Parlement.

PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DANS LE PAYS

Selon les données diffusées par ANFIA - Association nationale du secteur de l'industrie automobile - (l'une des principales associations professionnelles appartenant à CONFINDUSTRIA), au cours des cinq premiers mois de l'année 2018, tous les segments du marché du transport de marchandises par route ont continué d'augmenter.

2018

Au cours de 2018, le nombre de carnets de circulation de nouveaux camions enregistrés a augmenté : + 17% en janvier, + 7% en février, variation nulle en mars, + 41% en avril, jusqu’à la hausse susmentionnée de + 15% en mai. En ce qui concerne la répartition géographique, les carnets de circulation de nouveaux camions dans les régions du Nord-Ouest, du Nord-Est et du Sud de l’Italie ont enregistré des augmentations à deux chiffres (plus de 10%), alors que dans les régions du Centre de l’Italie, la croissance est plus contenue (+ 4%). Les carnets émis pour les nouvelles immatriculations de camions pour chantier représentent environ 6% du total. Depuis le début de l'année, les immatriculations de camions fonctionnant au GNC, qui atteignent presque 700 unités, dont 80% avec du GNL, ont plus que doublé.

 

ACTEURS DU SECTEUR 

tableau des acteurs italiens

Le podium des acteurs se compose de Dhl Global Forwarding S.p.A. (Italie) de Rozzano (Milan), suivi par Sch s.r.l. de Fidenza (Prato) et la S.D.M. LTD (Società Distributrice Merci) de Bergame, malgré les pertes enregistrées pour les deux premiers acteurs (respectivement 35 464 628 euros et 6 314 599 euros). Dhl Supply Chain S.p.A. (Italie) de Settala (Milan) et Servizi E Gestioni Zenit s.r.l. de Modica (Ragusa) complètent le top 5.

Aujourd'hui, environ 101 000 entreprises opérent pour le compte de tiers. Le Comité Central du registre italien des transporteurs routiers s'est lancé dans une vaste opération de "nettoyage" des entreprises qui ne sont pas en règle, ce qui pourrait nettement réduire ce nombre d'ici quelques mois. Au total, environ 20 000 entreprises sont visées, pour diverses raisons (entreprises ne possèdant aucun véhicule de transport de marchandise, n'ayant pas payé leurs cotisations ou dont l'enregistrement provisoire est dépassé), a annoncé Maria Teresa Di Matteo, présidente du Comité Central, lors du workshop organisé à l'occasion du salon italien Transpotec de Vérone, le 23 février dernier.

Ce premier nettoyage sur des critères administratifs pourraient donner lieu à un second, sur des aspects plus importants. Le vice-président du Comité Central, Silvio Faggi, a déclaré : "Nous travaillons également sur les membres qui sont désormais réguliers, et les premières projections donnent des chiffres importants sur le manque de caractéristiques telles que l'honnêté ou la capacité financière. Pour obtenir un réel impact sur le marché, nous devons exclure toutes les entreprises irrégulières et privilégier les entreprises régulières". M. Faggi ne présente pas de chiffres, mais d’après des sources interrogées par la revue TransportoEuropa, il ressort qu'environ 50 000 entreprises inscrites au registre seraient irrégulières en termes de capacité financière (qui aurait expirée ou même elle n’aurait jamais été présentée) et 16 000 n'auraient pas indiqué être en possession du certificat de capacité professionnelle (source: revue TrasportoEuropa).

Top 5 des principaux leaders :

  1. DHL Global forwarding
  2. SCH
  3. S.D.M.
  4. DHL Supply Chain
  5. Servizi e gestioni zenit

PRINCIPAUX RELAIS

Principaux supports de presse professionnelle (on et offline) :

Principaux supports

Descriptif

Tirage / Diffusion

Lectorat

TUTTOTRASPORTI

Revue leader pour l’information et le marché des VUL et des VI

 

8.000 destinataires

65% de chauffeurs de transport et entrepreneurs du monde du transport et de la logistique, le restant 35% de professionnels de la filière du transport et de la viabilité, de managers et professionnels qui se tiennent informés grâce au support

 

LARGO CONSUMO

Revue d’économie et marketing pour la filière des biens de consommation food et non food. 

 

4.000 destinataires

Entreprises end user de l’industrie et de la gdo/retail pour les marchés suivants : food & beverge, habillement, cosmétique et chimie, biens durables, …

 

NOTIZIARIO VEICOLI INDUSTRIALI

Revue spécialisée à l’après-vente des poids lourds

5.000 destinataires

Distributeurs, revendeurs de pièces de rechange, ateliers de réparation, équipementiers

 

TRASPORTO COMMERCIALE

Revue dédiée aux véhicules utilitaires et industriels, qui aborde les questions les plus intéressantes pour les professionnels : essais routiers, logistique, aménagement, intermodalité, infrastructures, fiscalité, économie, réglementation, toutes les informations concernant les salons et tout ce qu’il faut savoir pour gérer efficacement une entreprise de transport grâce à des informations correctes.

30.000 destinataires

Dealer, sociétés individuelles avec numéro de TVA, petites et moyennes sociétés de transport, responsables marketing, ventes, …

 

Principaux syndicats, organisations professionnelles, institutions, fédérations du secteur :

Nom

Secteur - Descriptif

Nombre d’adhérents

ANFIA*

Filière de l’industrie automobile

290

AICA

Association italienne fabricants d’équipements qui représente plus de 80% du chiffre d’affaires total et le milieu politico-institutionnel italien

81

AIRP

Association des entreprises de rechapage des pneus

43

UNRAE

Union nationale des représentants des véhicules étrangers

52

ASSOTRASPORTI

Transporteurs routiers

nc

AITE

Association italienne transports exceptionnels

90

AITI

Association entreprises déménageurs italiens

71

ANITA

Association Italienne entreprises de transport routier de marchandises et de logistique

1.700

FAI

Fédération transport routier italien

8.600

FEDESPEDI

Fédération nationale des entreprises d’expéditions internationales qui adhère à CONFETRA (Confédération nationale italienne des transports et de la logistique).

2.200

Groupement des carrossiers de véhicules industriels 

63 sociétés

Le Ministère des Infrastructures et des Transports

Ministre : Danilo Toninelli

* L’association est composée de 9 groupes de produits : Véhicules à moteur ; Voitures de sport ; Carrossiers de voitures : Autobus ; Poids lourds ; Composants ; Pneumatiques ; Fabricant de véhicules de loisirs ; Remorques.