Le développement durable  SOLUTRANS

Pôle Développement Durable

Publié le par Ghislain VACHEROT - mis à jour le

Afin de sensibiliser les acteurs de la filière et donc les visiteurs de SOLUTRANS, le stand de la FFC a présenté un pôle Développement Durable, animé par Philippe SANDRIN, responsable de la Commission RSE – Économie Circulaire de la FFC.

Logo FFC

L’actualité économique et les bouleversements industriels que la filière subit, imposent de revoir le fonctionnement de nos entreprises, et pas seulement sur le strict plan de nos métiers. Dans le prolongement des travaux de sa commission RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) et EC (économie circulaire), la FFC, propriétaire de SOLUTRANS, a accueillis un pôle Développement Durable sur son stand, Place des Lumières.

Nous proposons aux visiteurs un libre échange avec des chefs d'entreprises déjà engagés dans une démarche de développement durable.

Nombreux sont les dirigeants de société pour qui cette notion s'apparente à de l'écologie radicale et sans discernement. Raison pour laquelle ils freinent parfois leur implication.
L'objectif de Philippe SANDRIN consiste justement à démystifier le concept, initier un dialogue avec les professionnels. Car l’approche sociale, sociétale et environnementale doit devenir la priorité de la gouvernance de nos entreprises. Le pôle Développement Durable de la FFC se donne cinq jours pour rencontrer un maximum d'entreprises, leur donner le sentiment de la nécessité de s'inclure dans cet univers, qui impactera de toute façon l'intégralité de la filière à moyen terme.

Pour Philippe SANDRIN, "le développement durable, l'économie circulaire, l'approche sociétale, les achats responsables…, toutes ces notions sont des composantes d'un avenir radieux pour les entreprises. A ce titre, je suis convaincu que la richesse du partage et la diversité des échanges nous feront tous grandir dans la progression des démarches RSE"

Pour tout renseignement complémentaire : [email protected]

A propos de Philippe SANDRIN :

Depuis dix ans, Philippe SANDRIN, président de TIB, carrossier-constructeur spécialisé dans le véhicule d’intervention et désormais animateur de la Commission RSE de la FFC, a révolutionné sa stratégie d’entreprise. Plutôt que d'utiliser son énergie à proposer un prix, il va s'attacher à parler produit avec ses clients. Car "en Europe, on ne peut pas se battre sur les prix compte tenu du coût social", souligne-t-il. Il recentre alors le débat sur la valeur ajoutée des produits, et se bat alors sur la qualité, propose des produits durables avec une garantie importante, de sort d'en faire un argument commercial. Tout cela en limitant son empreinte carbone !

Et ça marche ! L’entreprise a reçu le Prix innovation produit responsable 2020, décerné par l’Usine Nouvelle, pour son concept de cellule transférable. Il s’agit de proposer au client de conserver l’aménagement d’origine qu’ils ont acquis avec le véhicule, et de ne remplacer que le châssis-moteur. En effet, la cellule se remplace moins souvent que le châssis. “Les clients ont rapidement compris l’intérêt d’offrir plusieurs vies à leur aménagement, et le véhicule garde ainsi une valeur marchande plus importante”.